LA JOUEUSE A ZAZA: Justine IMART.

LA JOUEUSE A ZAZA: Justine IMART.

11 March 2020 0 By Radiolympiquetv

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir Justine Imart, senior de l’équipe féminine du SCA. Elles évoluent en Féminines Régionales à X, dans la poule 4.

Toute l’équipe de RadiOlympiquetv tient à la remercier pour sa disponibilité et sa gentillesse, et nous lui souhaitons une bonne fin de saison avec son club.

  • RadiOlympiquetv : Comment as-tu découvert le rugby ?
  • Justine : J’ai découvert le rugby fin 2009, sur un pari, autour d’un verre avec Johanna Puech et Sarah Villeneuve (Danne). L’idée, c’était de venir essayer un entraînement le soir même ! Nous sommes y aller avec Sarah, elle a signé moi je n’avais pas encore 18 ans, mes parents n’ont pas voulu. Alors l’année d’après… j’ai posé la licence sur la table, et c’était parti !
  • RadiOlympiquetv : Comment ton entourage a réagi quand tu as décidé de te mettre au rugby ?
  • Justine : Du coup, c’était un peu raté la 1ère fois, mais la 2ème tentative a été la bonne. Finalement, ils m’ont tous encouragé, même s’ils ont toujours peur que je me blesse. Mes parents sont mes premiers supporters depuis le début.
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton parcours rugbystique ?
  • Justine : Et bien, ça fait 10 ans que je joue du coup… J’ai commencé au SCAF en 2010, qui était le premier club de rugby féminin à Albi. J’y ai joué jusqu’en 2014. Puis, j’ai vécu un an en Guadeloupe, là-bas j’ai joué au BRUC (du seven). En rentrant, j’ai emménagé dans l’est et j’ai joué au NSR (Nancy Seichamps Rugby). Je suis rentrée en 2017 et depuis je rejoue au SCA.
  • RadiOlympiquetv : Que t’apporte le rugby dans ta vie ?
  • Justine : Le rugby nous pousse à nous dépasser, à trouver des ressources lorsque nous sommes en difficultés. On rencontre aussi des coéquipières, qui deviennent des amies. Ça prend une grande part dans la vie de tous les jours.
  • RadiOlympiquetv : Quels sont tes objectifs personnels ?
  • Justine : C’est difficile de parler d’objectif personnel dans un sport aussi collectif. Ça fait déjà 10 ans que je joue, ça me paraît une éternité. Mon objectif maintenant, c’est de transmettre à d’autres : tout ce qui m’a attiré dans ce sport, toutes ses valeurs… (Si si, je suis presque une « vieille » pour les petites jeunes…JJ). Après, il s’agira de terminer la saison à la meilleure place et de ne pas trop se blesser !
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton meilleur et pire souvenir de rugby ?
  • Justine :
  • Mon pire souvenir : Je n’en ai pas beaucoup.. Peut-être à Carcassonne le 10 octobre 2013, ma fracture du péroné à la 10ème minute, c’était le premier match de la saison… Pour l’anecdote, j’avais eu quand même le temps de marquer un essai.JJ
  • Mon meilleur souvenir : J’en ai 2 ex-æquo. Le 1er, c’était pour une petite finale à Albi. On nous avait fait une sacré surprise : nous avons joué sur le terrain principal au Stadium, avec le speaker, les pompoms girls du SCA. Nous avions le vestiaire des pros, nous sommes rentrées sur le terrain par le tunnel. Et le meilleur, c’était le discours d’avant match d’Henry Broncan dans le vestiaire. On n’avait pas d’autre choix que de gagner ce match… et c’est ce qu’on a fait. Le 2ème, c’était en 2014 en Guadeloupe, on partait pour le tournoi « Antilles Guyane », qui se jouait en Martinique. J’ai été retenu dans la sélection de la Guadeloupe. C’était génial, on avait un staff incroyable. On logeait dans une superbe villa, comme des reines, même si on perd en finale de peu contre la Guyane…
  • RadiOlympiquetv : Comment fais-tu pour concilier le rugby (entraînements et matchs) et tes études ?
  • Justine : Les études c’est terminé depuis un bout de temps. Je suis diplômée Infirmière Puéricultrice. Le plus dur, c’est d’assumer le retour au travail le lundi. A partir du moment où on n’y arrive plus, c’est qu’il est temps de se reposer et d’écouter d’avantage son corps.
  • RadiOlympiquetv : Pourrais-tu nous raconter une anecdote sur toi et sur ton équipe ?
  • Justine :
  • L’équipe : Un retour de soirée vers Béziers où on avait un minibus. Nous avions décidé d’éviter le maximum de gyrophares… Nous sommes arrivées au dernier pont, le seul accès à notre maison, et il y avait un accrochage, des sirènes partout. Mais bon, tout s’est bien passé, on a traversé sans encombres, les filles étaient plus que flipées. JJ
  • Justine : Je suis très superstitieuse dans le rugby. Un samedi soir, j’ai coupé mon bracelet brésilien à la cheville. Et le lendemain, je me suis fracturée le péroné de ce même côté…
  • RadiOlympiquetv : Depuis quand évolues-tu au SCA ?
  • Justine : On peut dire que ça fait 10 ans, avec quelques apartés. Mais mon cœur a toujours été jaune et noir malgré les hauts et les bas.
  • RadiOlympiquetv : À quel poste joues-tu ? Quelles sont tes qualités ?
  • Justine : Ça fait quelques années que je joue 10. Comme tous les ¾, j’ai commencé par l’aile. Tous les postes me plaisent, l’important c’est d’être dans l’équipe.
  • RadiOlympiquetv : Quels mots tu utiliserais pour parler de ton équipe ?
  • Justine : FAMILLE – COMBATIVITÉ – FESTIVITÉS.
  • RadiOlympiquetv : Peux-tu nous parler un peu de ton équipe ?
  • Justine : C’est une équipe, qui reprend beaucoup de joueuse de l’an dernier avec quelques recrues : des anciennes cadettes, des retours, des premières fois !
  • Les plus jeunes ont 18 ans, les moins jeunes sont proches de la quarantaine : Eva a fêté ses 38 ans le week-end dernier ! Moi, je suis au milieu de tout ça. Mais tout ça, nous rassemble finalement, on ne ressent pas cet écart. C’est plutôt une force finalement, y a la fraîcheur et la raison, tout ce qu’il faut !
  • RadiOlympiquetv : Quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?
  • Justine : Les objectifs sont clairs : aller le plus loin possible dans les phases finales. Nous avons terminé 1ères des phases de qualification, c’est ce que l’on voulait. Ça nous a ouvert les portes des play-off. Maintenant, nous sentons que c’est plus dur, mais tout reste à faire !
  • RadiOlympiquetv : Actuellement, vous êtes 1ères à égalité avec le RAS Lacaune/Alban. D’ailleurs, vous allez les défier chez elles le 22 mars. Comment tu appréhendes ce match ?
  • Justine : Le classement a évolué depuis. Nous sommes 2èmes grâce à notre victoire bonifiée sur Alban, qui est 4ème. Mais en effet, nous jouerons chez elles fin mars. Et le match des phases de qualification, nous avait réservé des surprises. C’est un match qui peut-être piège. A nous de ne pas tomber dedans.
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton surnom ?
  • Justine : J’en ai plusieurs je crois, en fonction des années, bieber, didolf… voilà pas d’explications.
  • RadiOlympiquetv : Raconte nous ton plus bel essai.
  • Justine : Sûrement celui de l’an dernier, justement parce que c’était le seul : au dernier match, à la dernière seconde. C’était un essai collectif, qui part de notre en-but, une remontée de Maureen, qui m’envoie une passe piston.
  • RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Championnat Féminin, une équipe favorite ?
  • Justine : Je suis beaucoup les résultats de Rennes car notre Boubou (Cloé Guillerot) est partie y jouer cette année. Elle a joué en Élite, Nous sommes trop fières d’elle et nous la suivons de loin.
  • RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Top 14, une équipe favorite ?
  • Justine : Je suis le Stade Toulousain, comme beaucoup dans le coin. Et puis pareil on a toujours un œil sur l‘Aviron Bayonnais. Alex (Alexandra Cohard), notre coach de l’an dernier, est analyste vidéo là-bas. Elle s’éclate, et on lui souhaite de se maintenir au plus haut niveau.
  • RadiOlympiquetv : Que penses-tu de l’équipe de France Féminine à XV ?
  • Justine : Elles commencent enfin à être mises en lumière comme elles le méritent, c’est un jeu fluide, qui est très plaisant à voir !
  • RadiOlympiquetv : Que penses-tu de l’équipe de France Masculine à XV ?
  • Justine : Pour les garçons, les dernières années ont été plus compliqué. Alors, c’est vraiment super de les voir jouer libérés comme ça. Je pense qu’ils retrouvent de la confiance, et c’était pas évident. Les résultats le prouvent.
  • RadiOlympiquetv : enfin les questions décalées :
  • Quel est ton plus grand fou rire dans les vestiaires ?
  • Justine : Mon plus grand fou rire dans les vestiaires, c’est Olivia… et les glissades de Cloé N !
  • Quels sont ton joueur et ta joueuse préférés ?
  • Justine : La paire Dupont-Ntamack est plus qu’intéressante.
  • Si tu ne jouais pas au rugby, tu pratiqueras quel sport ?
  • Justine : Ayant déjà fait de la danse,de l’athlé et du badminton… pourquoi pas le volley !
  • D’après toi, quelle est ton équipière : la plus râleuse?, la chambreuse ?, celle qui chante tout le temps ? La plus drôle ?
  • Justine :
  • La plus râleuse : TAZ (Marine Imbert) sans hésitation.
  • La plus chambreuse : Cloé N sûrement à cause de son poste.
  • Celle qui chante : Malou (Maelys Bousquet), je pense qu’elle deviendra une star (mais peut-être pas de la chanson) !
  • La plus drôle : Lucie Mottes ou Valentine Vadot, les 2 ensembles c’est pas mal aussi.
  • Tu écoutes quoi comme genre de musique ? Ta chanson préférée ?
  • Justine : Toutes les musiques.. Mais, j’ai été bercé par les chansons françaises des 90’s. En ce moment, c’est Memories des Maroon 5.
  • Quel est ton livre de chevet ?
  • Justine : « Un appartement à Paris » (Guillaume Musso).
  • La personnalité que tu aimerais rencontrer ?
  • Justine : Je n’ai pas d’idée.
  • Quel est ton rituel avant les matchs ?
  • Justine : Faire mes straps… genou gauche, cheville droite.. Je crois que je vide la pharmacie les dimanches.
  • Quel est ton pêché mignon ?
  • Justine : Une bière de 3ème mi-temps ?

Article & Interview ZAZA.