LA JOUEUSE A ZAZA: Marie MOTTLO.

LA JOUEUSE A ZAZA: Marie MOTTLO.

4 February 2020 0 By Radiolympiquetv

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir Marie Mottlo, senior de l’équipe féminine du Castres Olympique. Elles évoluent en Fédérale Féminine 1, dans la poule 3.

Toute l’équipe de RadiOlympiquetv tient à la remercier pour sa disponibilité et sa gentillesse, et nous lui souhaitons une bonne fin de saison avec son club.

  • RadiOlympiquetv : Comment as-tu découvert le rugby ?
  • Marie : Le rugby a toujours résonné chez moi. Dans ma famille, on encourage le CO depuis toujours. C’est un moment qu’on attend avec impatience chaque fois. J’ai découvert le rugby féminin bêtement, j’étais amie avec une fille dont sa sœur jouait déjà. Et de fil en aiguille, je suis arrivée à participer à un entraînement ouvert au public. Depuis ce jour, je n’ai plus déchaussé les crampons.
  • RadiOlympiquetv : Comment ton entourage a réagi quand tu as décidé de te mettre au rugby ?
  • Marie : Mon entourage a très bien accepté l’idée que je puisse jouer au rugby. On me l’avait déjà suggéré de part mon gabarit et de part mon caractère. Donc, cela ne surprenait personne. En revanche, ma maman n’était pas au point niveau équipement, elle a donc dit au vendeur qu’elle ne connaissait que les chaussons de danse (rire JJ).
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton parcours rugbystique ?
  • Marie : J’ai commencé le rugby en 2011 en minime au CRF (Castres Rugby Féminin). J’ai également joué en UNSS durant toutes mes années collège et lycée et j’ai aussi participé au rassemblement avec le Comité du Tarn. Puis, je suis partie jouer à l’ASB (Association Sportive Bayonnaise) en 2017. Et la distance a fait que je suis revenue jouer à Castres mais cette fois-ci sous le sigle du CO (Castres Olympique) jusqu’à aujourd’hui.
  • RadiOlympiquetv : Que t’apporte le rugby dans ta vie ?
  • Marie : Je me retrouve entièrement dans les valeurs du rugby et celui-ci m’apporte un équilibre entre le besoin de faire du sport et d’être avec les copines. Je tiens également à préciser que le rugby est plus qu’un sport. C’est plus que le simple fait de passer une ligne ou de passer le ballon entre les perches. Il nous offre une deuxième famille, il nous permet de faire des rencontres extraordinaires, de vivre des moments juste inoubliables.
  • RadiOlympiquetv : Quels sont tes objectifs personnels ?
  • Marie : Mon premier objectif est d’aller le plus loin possible avec l’ensemble de l’équipe et forcément de jouer au plus haut niveau par la suite. Au niveau professionnel, c’est obtenir mon diplôme (qualiticienne en agroalimentaire et bio-industrie) à la fin de l’année.
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton meilleur et pire souvenir de rugby ?
  • Marie :
  • Mon pire souvenir : Je m’en souviens comme si c’était hier. Nous étions toutes dans le bus, direction Mont-de-Marsan. Et là, nous avons entendu un grand Boumm. Le bus a commencé à ralentir, nous étions toutes affolées, une odeur de brûlé se faisait ressentir… Nous nous sommes arrêtées sur une aire de repos, nous avions le pneu qui avait éclaté. Nous avons attendu pendant plusieurs heures qu’un dépanneur vienne, le match à donc été décalé. Pour résumer cette journée, nous avons perdu un pneu et un match.L
  • Mon meilleur souvenir : Je n’ai pas de meilleur souvenir car ils sont tous trop bien. Mais le stage de cohésion en début de saison, un week-end qui réunit bonne ambiance, bouffe, soleil, rugby, copines, soirée… Franchement quoi demander de plus ?!
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton surnom ?
  • Marie : Je n’ai pas forcément de surnom en particulier mais il peut arriver de me faire appeler “Mottlo” ou bien “Marraine” par Noémie Hallier (JJ).
  • RadiOlympiquetv : Comment fais-tu pour concilier le rugby (entraînements et matchs) et tes études ?
  • Marie : Tout est une question d’organisation (rire). Je suis étudiante et domiciliée à Castres ce qui facilite ma présence à tous les entraînements. Les coachs sont à cheval sur les présences aux entraînements. Mais, quand il est question d’études, ils comprennent très bien.
  • RadiOlympiquetv : Depuis quand évolues-tu au Castres Olympique Féminin ?
  • Marie : Cela fait maintenant 9 ans.
  • RadiOlympiquetv : À quel poste joues-tu ? Quelles sont tes qualités ?
  • Marie : J’évolue au poste de troisième ligne centre (8). Je ne suis pas très bonne pour dire mes qualités. Mais si je répète ce que les gens disent, je dirais ma puissance et ma vitesse.
  • RadiOlympiquetv : Quels mots tu utiliserais pour parler de ton équipe ?
  • Marie : Cohésion, Progression, Famille.
  • RadiOlympiquetv : Peux-tu nous parler un peu de ton équipe ?

Marie : Le CRF est parti d’une bande de copines passionnées de rugby tout simplement, qui au fil des années c’est fait connaître par leurs résultats et leur titre en 2005. La mentalité des gens a évolué, ce qui a permis à certaines filles d’oser toucher le ballon ovale. Le fait d’être rattaché en 2015 à l’association Castres Olympique, nous a permis de se faire remarquer par un public plus large. Aujourd’hui, nous sommes un groupe de 30 filles qui travaillons dans la joie et la bonne humeur, toujours prêtes à intégrer de nouvelles filles qui souhaitent vivre l’aventure avec nous. Vous êtes toutes les bienvenues.

  • RadiOlympiquetv : Quelles sont vos forces ?
  • Marie : Nos forces principales sont notre cohésion et notre motivation. Et je dirais même que chaque qualité, que chacune d’entre nous possédons, nous pousse vers la réussite, nous sommes complémentaires.
  • RadiOlympiquetv : Actuellement, vous êtes 2ème de la poule. Quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?
  • Marie : Rester 2ème au classement, gagner tous les matchs forcément et jouer les phases finales.
  • RadiOlympiquetv : Vous venez de perdre contre la réserve de Blagnac (21 à 10), avec une première mi-temps très serrée (7 à 5). Qu’est ce qui vous a manqué sur ce match ?
  • Marie : Tout d’abord, cette défaite reste amère pour nous les joueuses car cette victoire on la voulait et elle n’était pas inaccessible, loin de là. Pour les coachs, oui la défaite est présente mais avec de la fierté malgré tout, car l’agressivité était plus présente que certaines fois. On a joué avec la tête, chose qu’on nous reproche parfois. Ce qui nous a manqué c’est la communication puisque nous avons pris 2 essais bêtement : un plaquage loupé et la joueuse était partie. On a manqué de discipline au niveau des placages à deux (nouvelle règle). Mais, on ne baisse pas les bras, au contraire cela nous sert de leçon pour la suite.
  • RadiOlympiquetv : Votre prochaine rencontre, c’est le derby contre Gaillac. Comment tu vois ce match ?
  • Marie : Ce match est toujours attendu que ça soit par les supporters ou par l’équipe. Nous avions gagné 03-19 chez elles, ce qui est rassurant. Mais, un match n’est pas joué d’avance donc que les meilleures gagnent.
  • RadiOlympiquetv : Pourrais-tu nous raconter une anecdote sur toi et sur ton équipe ?
  • Marie :
  • L’équipe : Nous avions une nouvelle joueuse qui jouait un de ces premiers matchs. Lors de son essai, elle a checké dans la main de l’arbitre alors qu’il levait juste le bras pour accorder l’essai (JJJJ).
  • Marie : Le coach a décidé un soir d’entraînement de diviser le terrain en deux zones, Est et Ouest. Je cherchais ce qu’on allait faire avec le Nord et le Sud (rire).
  • RadiOlympiquetv : Combien tu as inscrit d’essai cette saison ? Quel est le plus beau ?
  • Marie : Je suis à 9 essais au compteur mais je fais que récompenser le travail de l’équipe. Mon plus beau essai je dirais celui contre le Pays Sud Toulousain : 30 secondes après le coup d’envoi, Nadège Cabanes plaque et déblaie. Je n’ai eu qu’à récupérer le ballon et filer entre les poteaux.
  • RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Championnat Féminin, une équipe favorite ?
  • Marie : Oui, je regarde régulièrement les résultats des féminines que ça soit Fédérale 1, Armelle Auclair ou Top 16. Je n’ai pas d’équipe favorite.
  • RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Top 14, une équipe favorite ?
  • Marie : Je suis également les résultats de Top 14 et bien évidemment mon équipe favorite est le Castres Olympique.
  • RadiOlympiquetv : Que penses-tu de l’équipe de France Féminine à XV ?
  • Marie : Il n’y a rien à dire sur l’équipe de France Féminine. Ce sont des guerrières, elles nous en mettent plein la vue à chaque fois. Et, je trouve dommage qu’on n’en parle assez et qu’elle ne soit pas mise sur le même piédestal que les garçons. Mais, cette équipe de France nous donne les frissons grâce aux diffusions, qui sont de plus en plus fréquentes.
  • RadiOlympiquetv : Que penses-tu de l’équipe de France Masculine à XV ?
  • Marie : Je pense que l’équipe de France masculine pourrait avoir plus de potentiel en y intégrant des jeunes joueurs, même si les anciens apportent l’expérience. Mais je pense qu’aujourd’hui cela ne suffit pas.
  • RadiOlympiquetv : enfin les questions décalées :
  • Quel est ton plus grand fou rire dans les vestiaires ?
  • Marie : Sur le moment je ne rigolais pas, mais le jour où une coéquipière a tombé sa dent dans la douche. Une fois la dent retrouvée, qu’est ce qu’on a ri.
  • Quel est ta joueuse préféré ?
  • Marie : Safi N’Diaye, joueuse de Montpellier et de l’équipe de France.
  • Si tu ne jouais pas au rugby, tu pratiqueras quel sport ?
  • Marie : Honnêtement, je ne sais pas du tout car j’ai exercé plusieurs sport mais aucun ne détrône le rugby.
  • D’après toi, quelle est ton équipière : la plus râleuse?, la chambreuse ?, celle qui chante tout le temps ? La plus drôle ?
  • Marie :
  • La plus râleuse : sans hésiter Margot Fieu.
  • La plus chambreuse : pas mal de filles le sont, mais je dirais Léa Pierre.
  • Celle qui chante : Pauline Labit qui n’a pas du tout le rythme dans la peau mais qu’est-ce qu’on rigole.
  • La plus drôle : je dirais les plus drôles car elles marchent en duo (rire), Sarah Marty et Audrey Bral (surnommée Didi).
  • Tu écoutes quoi comme genre de musique ? Ta chanson préférée ?
  • Marie : J’ai pas de genre de musique, j’écoute un peu de tout. Je n’ai pas non plus de musique préférée mais celle que j’écoute régulièrement en ce moment est “Ta da” de To Semedo.
  • Quel est ton livre de chevet ?
  • Marie : Les livres de Marc Levy ou encore de Guillaume Musso.
  • La personnalité que tu aimerais rencontrer ?
  • Marie : J’aimerais beaucoup rencontrer Sergio Francesco Matteo Parisse, qui est troisième ligne centre international Italien et qui joue actuellement en Top 14 avec le RCT. Il est juste wahou.
  • Quel est ton rituel avant les matchs ?
  • Marie: J’écoute de la musique ça m’aide à faire le vide, je mange aussi un chewing-gum pour me déstresser et digérer et je me fait masser avant chaque match.
  • Quel super héros (héroïne) vous voudriez être ? Et pourquoi ?
  • Marie : J’aimerais bien être Captain America, qui est perçu comme un défenseur des valeurs démocratiques, comme un surhomme, protecteur…
  • Quel est ton pêché mignon ?
  • Marie : Mon péché mignon sont les gâteaux de mamie.

Et si j’ai un message à faire passer aux lecteurs c’est qu’il y a de la place pour tout le monde au rugby ; les grands, les petits, les gros, les maigres… On trouve toujours notre place ! N’hésitez pas, foncez, vous ne le regretterez pas !

Article Zaza

Crédit photo Serge GONZALES.