J’ai une faim de loup  mais notre chouchou Ibou n’est plus !!

J’ai une faim de loup mais notre chouchou Ibou n’est plus !!

20 December 2019 0 By Radiolympiquetv

Après avoir mis l’abaisse au frigo européen pendant quinze jours, les cuisiniers Castrais en ont profité pour réviser leurs recettes défensives et offensives, engranger de la confiance (deux victoires) afin d’être prêts pour la réception du Lyon Olympique Universitaire de ce samedi 21 décembre.

Le chef cuisinier Mignoni est à la tête de la brigade du LOU Rugby et il est aidé par les seconds Lynn (les arrières et skills), Attoub (la mêlée) et Gérard (les avants).

Cette saison, les Titis ont enrôlé 8 marmitons : Alkhazashvili, Bamba, Chiocci, Devisme, Fernandez, Géraci, Laporte et Tuisova.

En Top 14, le restaurant du Rhône vient de décrocher sa 3ème étoile, synonyme de leadership, avec 35 points. La brasserie Tous Ensemble est 12ème avec 18 points. A l’extérieur, ils sont mi-figue mi-raisin : 2 succès (Racing et Toulon) et 2 échecs (Clermont et Montpellier). D’ailleurs, leur dernier plat dans l’Hérault était très épicé (défaite 8 à 33) et les desserts européens n’ont pas été fameux.

Leur pack aime refroidir leurs opposants : 58 introductions gagnées sur leurs 84 mêlées (CO : 48 gagnées sur leurs 80 introductions) et 93,47 % de mauls gagnés contre 89,64 %. Leur appareil est aussi onctueux que celui des Tarnais sur les mêlées adverses : 15 gagnées contre 16.

Ils ont filmé 120 touches de leurs 143 lancers (83,92 % de gain) avec leurs artisans Cretin (35 prises), Puricelli (23) et Goujon (11). Puis, ils ont stérilisé 12 touches adverses notamment 4 par l’apprenti Cretin. Quant aux tarnais, ils ont ficelé 84,03 % de leurs touches et en ont piqué 7.

Oosthuizen (74 placages défensifs), Ivaldi (66 défensifs et 10 offensifs) et Ferns (63 défensifs et 12 offensifs) cisèlent toutes préparations d’attaque. Les Rhodaniens brident les zones de combat : 96,62 % de rucks gagnés contre 97,27 %, 158 turnovers contre 140 et 87 % de placages réussis. Cependant, ils n’arrivent pas à tout réduire : 25 essais et 155 points encaissés. Et puis, ils sont parfois plongés dans le bouillon de l’indiscipline : 92 en-avant, 12 pénalités pour fautes au sol, 8 jaunes (2 pour Ivaldi, 1 pour Buttin, Gill, Kodela, Maurouard…) et 2 rouges (Goujon et Gill).

Puis, le duo Couilloud/Wisniewski se charge de clarifier et d’assaisonner le jeu. Ils savent imbiber leurs offensives avec les puncheurs Couilloud (5 franchissements et 379 mètres parcourus), le néo-zélandais Ngatai (5 et 489 m) et Regard (5 et 434 m).

Grâce aux fins gourmets Regard, Mignot, Nakaitaci, Arnold (4 E chacun), Couilloud et Ngatai (3 E), Buttin et Kaabèche… (2 E), ils ont pu blanchir 34 fois les lignes de l’en-but rival (réalisations). Pour nous donner l’eau à la bouche, les Bleus et Blancs ont réalisé 21 fondants au chocolat (essais) et ont dressé 245 assiettes (points), le LOU a inscrit 295 points.

Doussain et Wisniewski ont réservé au chaud 25 transformations, 1 drop et 24 pénalités, soit 79 % de réussite. Le CO a zesté 15 T, 1 D, 36 P et 84 % grâce à son économe Dumora, qui est actuellement le 4ème buteur du championnat.

Enfin, les Lyonnais ont du savoir-faire, des compétences et de la maîtrise : 2 537 ballons joués dont 92 % à la main, 1 370 passes, 53 % de possession contre 50 %, 56 % d’occupation contre 49 %, 20 % de possession dans les 22 mètres adverses contre 16 %,  des maîtres cuisiniers dans les passes après contact (11 pour Couilloud, 8 pour Ngatai et 7 pour Lambey.

Les inspecteurs de la sécurité qui effectueront les contrôles sont Jonathan Dufort (arbitre de champ), Julien Castaignède et Thierry Devais (touche) et Éric Briquet Campin (vidéo).

Nous avons perdu un de nos chouchous, IBOU LLL. Tu étais un véritable guerrier sur le terrain et un homme très attachant en dehors. Tu as marqué l’histoire du club et les coeurs de tes coéquipiers et des supporters par ton sourire et ta joie de vivre. Oui, tu as décroché la lune, le titre de Champions de France en 2013, tu as été honoré d’un Midol et tu as eu le bonheur de porter le maillot des Bleus. Mais, tu pars bien trop tôt rejoindre les étoiles et le paradis blanc !!

En écrivant ces quelques mots, j’ai des souvenirs qui défilent et des anecdotes me reviennent. 

Merci M. Ibrahim Diarra pour ta gentillesse, ta disponibilité et pour tout ce que tu as fait pour le CO !!

Nos joueurs et notre club auront plus que jamais besoin de nous ce samedi. D’abord pour rendre un bel hommage à notre Ibou, puis pour les soutenir, les encourager et les pousser contre Lyon.

A la carte de cette 11ème journée, vous pourrez déguster les plats suivants : Racing/Montpellier, Bayonne/Brive, Agen/Toulouse, Paris/ Pau, Bordeaux/La Rochelle et Toulon/Clermont.

Article Zaza Crédit photo N.C