Ramener une bonne pêche de La Rochelle.

Ramener une bonne pêche de La Rochelle.

30 November 2019 0 By Radiolympiquetv

Ce samedi 30 novembre, les Castrais voudront amorcer leur projet d’une première victoire à l’extérieur dans la ville côtière de La Rochelle.

Le Stade Rochelais est géré par Gibbes, le Directeur Sportif. Il est secondé par des ingénieurs maritimes : l’entraîneur principal O’Gara, qui a la charge aussi des 3/4, Patat (les avants) et Giorgadze (la touche).

Les Noirs et Jaunes ont réussi à attirer 4 roussettes dans leurs filets : Bosch, James, Plisson et Wardi.

En Top 14, les Rochelais ont hissé leur pavillon à la 9ème placeavec 18 points (les Olympienssont 11ème avec 18 points). Dans leur port plaisancier (Marcel Deflandre), leur production atteint la perfection : 4 matchs, 4 succès (Paris, Toulouse, Brive et Racing). Néanmoins, le fil de leur moulinet a cassé à chaque fois dans d’autres milieux aquatiques (1 seul point ramené de leurs 5 rencontres extérieures).

Ce centre de pêche possède un chalutier (le pack) ultra solide et costaud, qui est habitué à naviguer dans les eaux internationales (ex : Priso, Atonio, Pelo, Vito…) : 64 introductions gagnées sur leurs 91 mêlées (CO : 44 gagnées sur leurs 75 introductions) et 94,28 % de mauls gagnés contre 87,18 %. Un savoir-faire à la pointe ! Mais, leur chalut est trop sélectif sur les mêlées adverses (seulement 9 gagnées contre 14).

Ensuite, ils ont capturés 104 touches de leurs 127 lancers (un ratio de 81,89 %) et ont engamé 5 appâts (vols). Leur trident est composé de Sazy (36 prises), Tanguy (18) et Timani. Quant aux tarnais, ils ont pris 86,54 % de leurs touches et ont ramené 7 poissons (touches rivales) dans leur nasse.

Ils ont de véritables carnassiers en défense comme  Alldritt, Gourdon, Liebenberg, Vito. Ils arrivent à sonder la profondeur des attaques : 96,71 % de rucks gagnés contre 97,48 %, 141 turnovers contre 116 et 86 % placages réussis contre 87 %. Mais, il y a quand même des ouvertures dans leurs zones de pêche. Les adversaires ne sont pas revenus bredouilles de toutes leurs sorties : 21 réalisations et 211 points inscrits. De plus, les Maritimes n’ont pas respecté les tailles réglementaires d’une pêche responsable : 80 en-avant, 5 pénalités pour fautes au sol, 6 jaunes (2 pour Kerr-Barlow et Sinzelle, 1 pour Aguillon et Bourgarit) et 1 rouge (Puafisi).

Puis, le duo néo-zélandais Kerr-Barrow/West aboute les lignes et le jeu. Ils ont un vivier de leurre : Retière, Rattez, Doumayrou, Botia.

Les Rochelais ont fait mordre leur hameçon à 18 reprises (essais inscrits) grâce à leurs pêcheurs Retière (4 E), Aguillon (2), Doumayrou, West, Roudil, Qovu, Rattez, Vito, Kerr-Barrow, Timani, Liebenberg, Favre… (1 chacun). Tandis que les Bleus et Blancs ont affané 19 sardines et ont 232 points inscrits dans leur panier (SR : 177).

Les cannes de West et James ont attrapé 14 transformations, 0 drop et 19 pénalités, soit 79 % de réussite sur ces pratiques. Le CO a passé 16 T, 1 D, 34 P et 85 %. Notre serial Killer, Dumora, est actuellement le 2ème buteur du championnat.

Enfin, les Bagnards ont du matériel et de la technique : 2 171 ballons joués dont 93 % à la main, 1 344 passes, 51 % de possession contre 52 %, 50 % d’occupation contre 49 % et 22 % de possession dans les 22 mètres adverses contre 17 %.

Le contrôle de la qualité des règles sera mené par Pierre-Baptiste Nuchy. Il aura l’aide d’Alexandre Ruiz et de Christophe Bats (touche) et de Bruno Bessot (vidéo).

Après une excursion mitigée sur le plan européen, Castres en a profité pour recruter son fameux entraîneur défense, Worsley, et a retrouvé des bases et de la confiance. Alors que La Rochelle vient d’enchaîner 3 défaites de rang toutes compétitions confondues (Lyon, Exeter et Sale). C’est vrai que le SR a fait de son parc un formidable Ford Boyard. Mais, Castres s’y est déjà échappé avec la victoire en 2018 (18 à 26). Alors Olympiens, faîtes une bonne pêche à la ligne !!!

Vous pourrez faire aussi votre marché sur les ports : Racing/Bordeaux, Clermont/Agen, Pau/Toulon, Montpellier/Lyon, Brive/Paris et Toulouse/Bayonne.

Article Zaza