La joueuse à ZAZA: Audrey BRAL.

La joueuse à ZAZA: Audrey BRAL.

28 October 2019 0 By Radiolympiquetv

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir Audrey Bral, joueuse de l’équipe féminine du Castres Olympique. Elles évoluent en Fédérale 1, poule 3.

Toute l’équipe de RadiOlympiquetv tient à la remercier pour sa disponibilité et sa gentillesse, et nous lui souhaitons une bonne fin de saison avec son club et la réussite dans sa vie professionnelle.

  • RadiOlympiquetv : Comment as-tu découvert le rugby ?
  • Audrey : Avec mon grand-père. Il jouait dans sa jeunesse à Castres au poste de talonneur. C’est depuis toujours un grand supporter du CO. Quand j’étais petite, il me faisait regarder les matchs à la télévision et ça lui arrivait de me prendre pour aller voir les matchs au stade. Mon plus lointain souvenir avec lui c’est un quart de finale entre le Stade Toulousain et le CO à Nîmes.
  • RadiOlympiquetv : Comment ton entourage a réagi quand tu as décidé de te mettre au rugby ?
  • Audrey : Papy était vraiment trop fan, et c’était le seul !!! Le reste de la famille était très arrêté sur les clichés autour du rugby (les impacts, le combat, un sport d’Hommes…)
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton parcours rugbystique ?
  • Audrey : J’ai débuté en UNSS avec mon lycée. Et quand je suis rentrée dans les études supérieures, j’ai intégré le CRF (Castres Rugby Féminin) en 2009. En 2011, on était Championnes de France Fédérale 2. Et en 2014, on était Vice Championnes de France Fédérale 1. Le CRF a été dissout et les filles ont été absorbées par le CO en 2015.
  • RadiOlympiquetv : Que t’apporte le rugby dans ta vie ?
  • Audrey : Toutes les valeurs que l’on retrouve grâce au rugby. Ça va faire très entretien d’embauche mais le rugby t’apporte l’esprit d’équipe, l’humilité, le dépassement de soi… Je ne serai certainement pas la même si je n’étais pas passée au rugby.
  • RadiOlympiquetv : Depuis quand évolues-tu au Castres Olympique ?
  • Audrey : Depuis 2015, à l’époque on jouait en Élite 2 Armelle Auclair. Malheureusement, nous sommes redescendues en 2016 en Fédérale 1.
  • RadiOlympiquetv : À quel poste joues-tu ? Quelles sont tes qualités ?
  • Audrey : Je joue 2ème ligne et pilier. J’adore faire des ballons portés. Du coup, je me débrouille souvent pour arriver à rester debout et avancer avec les copines !!
  • RadiOlympiquetv : Quels sont tes objectifs personnels ?
  • Audrey : Perdre 20kg et jouer n°15 pour marquer un essai sur un cadrage débordement !!!! Sinon un peu plus réaliste, c’est de finir « ma carrière de joueuse » avec un autre titre de Championne de France.
  • RadiOlympiquetv : Tu es impliquée au sein de l’association du Castres Olympique. Tu peux nous dire quelles sont tes missions ? Qu’est-ce que cela t’apporte ? Penses-tu devenir coach ?
  • Audrey : Alors oui devenir coach c’est chose faite : j’ai eu l’honneur d’entraîner les cadettes pendant 6 saisons, une expérience vraiment très riche. Par la suite j’ai eu envie de connaître autre chose. Quand le CO m’a proposé les M13, il y a deux ans, c’était un nouveau défi. C’est plus difficile que les cadettes mais très formateur. Au final peut importe la catégorie les joueurs ou joueuses, ils ou elles te le rendent mille fois sur le terrain.
  • RadiOlympiquetv : Quel est ton meilleur et pire souvenir de rugby ?
  • Audrey :

Mon pire souvenir : Le match contre Bayonne en Élite 2 : on était pas du tout au niveau. À l’époque à Bayonne il y avait pas mal d’internationales de l’équipe de France. On a dû arrêter le match au bout de 50 minutes. Plusieurs blessées graves, départ avec les pompiers, opération en urgences… Bref une boucherie LLL.

Mon meilleur souvenir : Le titre de Championne de France en 2011. Quand tu soulèves le bouclier, tu as l’impression que plus rien ne peut t’arriver ! Mes grands-parents avaient fait le déplacement, je revois la fierté des les yeux de papy. C’est un souvenir qui restera graver à vie et je souhaite vraiment aux jeunes de connaître ça un jour.

  • RadiOlympiquetv : Quel est ton surnom ?
  • Audrey : DIDI, d’ailleurs tout le monde m’appelle comme ça et peu de monde connaît mon prénom !!
  • RadiOlympiquetv : Comment fais-tu pour concilier le rugby (entraînements et matchs) et ta vie professionnelle ?
  • Audrey : J’ai beaucoup de chance car je peux concilier les deux sans concession. Ma vie professionnelle est rythmée sur des « horaires classiques ». Nous nous entraînons le soir et nous jouons le dimanche. Donc rien ne se chevauche.
  • RadiOlympiquetv : Cette saison vous avez enregistré les arrivées de quelques joueuses (cadettes et des seniors venues de Gaillac, Béziers…) et de Cyrille De Castro dans le staff ? Comment cela se passe ?
  • Audrey : Les cadettes qui montent font parties de la famille donc on se connaît déjà et ça fait toujours plaisir chaque saison de récupérer les jeunes qui apportent du pep’s et du sang frais. Mais cette année on a eu effectivement pas mal d’arrivées, de nouvelles têtes. Elles se sont toutes rapidement intégrées c’est un vrai régal. Quand à Cyrille, alias Spoun, il était avec les cadettes la saison dernière. Du coup on le connaissait mais je dois avouer qu’il m’impressionne à chaque match car il donne de la voix, et QUEL ORGANE !!!!! J
  • RadiOlympiquetv : Tu es une des plus anciennes, comment tu te sens dans cette équipe ?
  • Audrey : Oui, merci de me rappeler que je suis vieille ! En réalité, je ne vois pas les saisons passer. Mais mon corps commence à me faire passer quelques messages. Mon esprit c’est arrêté sur mes 20 ans. Depuis aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été le boute-en-train de l’équipe et les filles me font aussi sentir que j’ai un rôle de grande sœur. Dans tous les cas, elles savent qu’elles peuvent me trouver pour rigoler comme pour se confier.
  • RadiOlympiquetv : Quels mots tu utiliserais pour parler de ton équipe ?
  • Audrey : La solidarité, la famille, les ravagées.
  • RadiOlympiquetv : Quelles sont vos forces ?
  • Audrey : Un gros pack devant et des 3/4 combatives et rapides.
  • RadiOlympiquetv : Comment s’est passée le derby face à Gaillac ?
  • Audrey : Musclé comme toujours. Les Gaillacoises ne lâchent rien surtout chez elles, il a fallut aller se le chercher. Au final, un bilan castrais positif puisqu’on a réussit à ramener une victoire avec le bonus offensif.
  • RadiOlympiquetv : Actuellement, vous êtes 2ème de la poule. Quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?
  • Audrey : La qualification pour les phases finales. Et ensuite, on mettra toutes les chances de notre côté pour aller décrocher le bout de bois… Qui sait !.
  • RadiOlympiquetv : Pourrais-tu nous en raconter une anecdote qui t’es arrivée ? Et une sur ton équipe ?
  • Audrey : Oui. Alors des anecdotes avec moi, il y en a à la pelle !! Pendant plusieurs saisons, j’ai été obligée de marquer sur mes mains G et D pour gauche et droite car j’ai loupé des occasions de marquer en me trompant de côté ! À l’époque, les filles ne me laissaient pas sortir du vestiaire sans ça ! Il m’est déjà arrivé aussi d’aplatir le ballon persuadée d’avoir marqué. En fait, c’était la ligne des 5m… Une anecdote sur l’équipe : le premier match de la saison il y a deux ans, on part jouer à Mont-de-Marsan. Sur l’autoroute, on a un pneu qui a explosé, une belle frayeur.
  • RadiOlympiquetv : L’an dernier, le public castrais a découvert une nouvelle facette de ta personnalité. En effet, tu es venue commenter avec moi (et je n’oublie pas notre réalisateur Thomas Séguier J ) la demi finale des cadettes, et je t’en remercie. Qu’en as-tu retiré ? Voudrais-tu recommencer ?
  • Audrey : Écoute depuis cette expérience, j’ai été immédiatement contactée par Canal+ pour devenir commentatrice sportive. Je cherche encore une coupe de cheveux qui ira bien à la télévision, mais mon téléphone n’arrête pas de sonner pour que ma douce voix soit entendue par les français !!! Sinon je reviens quand tu veux, je me suis éclatée, je recommence avec grand plaisir dès que l’occasion se représente.
  • RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Championnat Féminin, une équipe favorite ?
  • Audrey : Oui, je suis particulièrement les résultats de Safi avec Montpellier mais aussi ceux de plusieurs de mes anciennes cadettes qui évoluent à Blagnac.
  • RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Top 14, une équipe favorite ?
  • Audrey : Mon cœur est tourné vers le Castres Olympique, je regarde tous les matchs. Par contre, je suis une grande fan de Christophe Urios. Du coup, je me suis mise cette année à suivre un peu Bordeaux.
  • RadiOlympiquetv : Que penses-tu de l’équipe de France Féminine à XV ?
  • Audrey : Je suis impressionnée par l’équipe et notamment par certaines joueuses, qui sont encore après tant d’années indétrônables. Cette équipe (peut importe les sélections) est combative, travailleuse et est capable de soulever des montagnes. La preuve encore avec cette victoire face aux Black Ferms (les Néo-Zélandaises).
  • RadiOlympiquetv : Quelles sont tes impressions sur l’évolution du rugby féminin aux niveaux du jeu, des compétitions, des infrastructures et de la notoriété ?
  • Audrey : Depuis la Coupe du Monde féminine en France, nos dirigeants de la FFR émettent un peu plus d’intérêt pour le championnat féminin et c’est aussi grâce aux bons résultats de Bleues. Les filles sont effectivement de plus en plus reconnues par le grand public, les matchs internationaux sont diffusés à la télévision, quelques matchs aussi de l’Élite 1. Le gros du travail dans les années à venir pour le rugby féminin va être de développer le championnat et les équipes filles sur la catégorie M15 (les minimes).
  • RadiOlympiquetv : Que penses-tu de l’équipe de France Masculine à XV ?
  • Audrey : A quand Christophe Urios en équipe de France ?! La nouvelle génération est prometteuse. Laissons leurs le temps de prouver qu’ils peuvent rivaliser avec les meilleures nations.
  • RadiOlympiquetv : enfin les questions décalées :
  • Quel est ton plus grand fou rire dans les vestiaires ?
  • Audrey : Le plus gros fou rire, c’est lorsque une de nos anciennes joueuses avait tombé une dent dans la douche.
  • Quels sont ton joueur et ta joueuse préférés ?
  • Audrey : Steve Mafi, j’ai fait la groupie pour avoir une photo avec lui.. Et ma joueuse préférée c’est Safi N’Diaye. J’ai eu l’honneur de partager le même maillot sous les couleurs du CRF.
  • Si tu ne jouais pas au rugby, tu pratiquerais quel sport ?
  • Audrey : Hockey subaquatique.
  • D’après toi, quelle est ton équipière : la plus râleuse?, la chambreuse ?, celle qui chante tout le temps ? La plus drôle ?
  • Audrey : La plus râleuse : moi, si je ne râle pas, ça ne va pas. La plus chambreuse : moi, j’adore. Mais, les filles me chambrent du coup beaucoup en retour.

Celle qui chante tout le temps : moi, pas tout le temps mais dans le bus, j’ai le micro. La plus drôle : moi, je me fais beaucoup rire.

  • Tu écoutes quoi comme genre de musique ? Ta chanson préférée ?
  • Audrey : J’écoute vraiment tous les styles de musique mais les filles le savent que je suis très fan de Britney Spears « Baby on more time »
  • Quel est ton livre de chevet ?
  • Audrey : les 50 nuances de Grey
  • La personnalité que tu aimerais rencontrer ?
  • Audrey : Marie Curie mais je ne suis pas née à la bonne époque pour faire sa rencontre.
  • Quel super héros (héroïne) vous voudriez être ? Et pourquoi ?
  • Audrey : Mimie Mathy pour son pouvoir de téléportation !
  • Quel est ton pêché mignon ?
  • Audrey : Joker ! Interdit aux moins de 18 ans !!!!!!

Interview Zaza

Photo illustration joueuse : Serge GONZALES.