LE JOUEUR A JUJU:Clément MAURIES.

LE JOUEUR A JUJU:Clément MAURIES.

22 October 2019 0 By Radiolympiquetv

-Nom : MAURIES.
-Prénom : Clément.
-Surnom : J’en ai beaucoup trop, mais au rugby c’est Maurice.
-Âge : 24 ans
-Taille : 1m78.
-Poids : 76 kg.
-Situation Familiale : Célibataire. D’ailleurs s’il y a des filles intéressées, contactez moi au 06-84-29-#-#.
-Tu habites où : À Graulhet. Plus précisément au hameau de La Tracurié où il fait bon vivre entre voisins. Le comité de ce village organise une belle fête depuis plus de 55ans durant le premier week-end de Juillet qui marque le début de l’Eté.
(C’était le petit côté communication)
-Profession : Commercial dans la papeterie.

-Poste Actuel : Demi de mêlée.

-Poste Préféré : Talonneur. Le problème c’est qu’il me les faudrait plus grosses d’après mes entraîneurs. (Je ne sais toujours pas de quoi ils parlent).

-Club Actuel : S.C.Briatexte.

-Clubs Précédents : S.C.Graulhet.

-Club de Cœur : S.C.Graulhet car j’y ai passé plus de 15 ans dans ce club et c’est là que j’ai tout appris et qu’un groupe de copains s’est formé.  Cependant, le S.C.Briatexte est bien plus qu’un club à mes yeux ; c’est une très grande famille où toutes les valeurs que j’ai acquises à Graulhet se sont consolidées.

-Si t’étais un sport collectif : Le curling car j’aime bien la glace.
-Si t’étais un sport individuel : La pétanque car un apéro n’est jamais bien loin.
-Si t’étais un joueur  de France 1998 : Christophe Dugary car il mettait l’ambiance ainsi que pas mal de phrases !!!
-Si t’étais un joueur  de France 2018 : Adil Rami pour les mêmes raisons que Duga !!!
-Si t’étais un club de rugby : Le Stade Toulousain avec leurs belles envolées.
-Si t’étais un joueur de rugby : Frédéric Michalak car il était capable de tout à tout moment.
-Si t’étais un président de club de rugby : Philippe Serres président du S.C.Briatexte car il est bienveillant, il prend soin de ses joueurs et dirigeants tout en poussant une gueulante quand il faut mettre les points sur les i.
-Si t’étais une personnalité : Johnny Cadillac car il met tout le monde à ses pieds grâce à son fameux « Ouraquien ».


Toi et le Rugby :


-Que représente pour toi le rugby et qu’est-ce que t’apporte le rugby : Le rugby représente pour moi le respect, le savoir-vivre et surtout des valeurs à suivre sur et en dehors du terrain.

-Comment et quand as-tu commencé ta carrière rugbystique : J’ai commencé ma carrière rugbystique à l’âge de 5 ans au S.C.Graulhet avec ce brave Léo Durand à mes côtés.

-Qui t’a donné envie de devenir rugbyman : Je suis un né avec un ballon entre les mains. Depuis plusieurs générations, le rugby fait parti de la vie de ma famille donc ce fut un peu comme une évidence.

-Quels sont tes joueurs préférés : Camille Chat pour son intelligence de jeu et ses lancés en touche. Sinon plus sérieusement Antoine Dupont.

-Top Joueur avec lequel tu as joué : Romain Lemirre, un joueur très talentueux incompris par les sélectionneurs français.

-Ton Palmarès : Pas grand chose à mettre malheureusement, même si j’ai dû gagner 1 ou 2 fois les Pavois du Tarn avec Graulhet dans ma jeunesse.

-Ton meilleur souvenir rugbystique : Avoir remporté le tournoi 406 opposant le rugby et le foot de Briatexte (45min foot, 40min rugby).

-Le pire : L’avoir perdu l’année d’après.

-Ta principale qualité rugbystique : Je dirai mes passes qui arrivent très souvent dans les bras de mes coéquipiers.

-Ton principal défaut rugbystique : La caravane que je tire à chaque accélération.

-As-tu une anecdote plutôt drôle à nous raconter qui te serait arrivée au rugby : Lorsque j’étais en Bélascain à Graulhet, on a joué le derby contre Gaillac sur le terrain de Briatexte. Cependant, l’entraîneur m’a placé à l’ouverture (poste que je n’avais jamais joué auparavant) et lors de mon premier dégagement, j’ai tiré plein fer dans la tête de mon pilier (Bûche #Damien Lafage) qui est tombé KO. Tout ça devant les tribunes bien évidemment.

-As-tu un tic, une superstition avant les matchs : Non je n’ai rien de tout cela mais je ne peux pas jouer sans mon cuissard.



Ton Club :


-Présente nous ton Club : Le S.C.Briatexte est situé non loin de Graulhet, c’est un club très familial où tout le monde connaît la vie de tout le monde. C’est vraiment « le rugby de clocher » si je peux reprendre l’expression.

-Si tu devais donner trois adjectifs pour qualifier ton club, quels seraient-ils : Convivial, familial et sérieux.

-Quel est la force de ton club ? Les qualités de ton équipe / du groupe : Un collectif très soudé où chacun se sacrifie pour le(s) copain(s) sûr et hors du terrain.

-Tes ambitions Personnelles et Collectives pour cette saison : Personnellement, je souhaite donner le meilleur de moi même afin d’aider le groupe au mieux dans le but de gagner collectivement un titre d’Occitanie et de passer une excellente saison en prenant beaucoup de plaisir.

-Quelles attentes as-tu pour la suite de la saison, voire pour les saisons suivantes : J’attends que nous réalisions une bonne saison rugbystique et si ce n’est pas pour cette année, l’équipe reviendra toujours plus forte les années suivantes pour atteindre l’objectif que le club s’est fixé en début de saison.

-L’objectif de ton club pour les saisons à venir : À long terme, le club souhaiterai monter en 1ère série voire plus selon les opportunités.

-Qui est le plus et pourquoi… :

Le plus technique ? Maxime Cadillac, il est capable de réaliser une chistera de 30m dans nos 22 sans pression.

Le plus chambreur ? Dimitri Paul, il habille tout le monde en leur mettant des phrases.

Le plus intellectuel ? Jérémy Pontier je suppose car il bosse dans un bureau.

Le plus colérique ? Florent Lacazedieu, un petit gabarit qui râle sans arrêt et quand les fils se touchent vaut mieux ne pas être à côté.

Le plus timide ? Thomas Boutin, toujours accoudé au bar, si tu ne vas pas vers lui et sa quille de jaune, ne t’attend pas à ce qu’il vienne vers toi.

Le plus extraverti ? Jordan Cavalié, lui à l’inverse est capable de tenir une conversation des heures avec n’importe qui.

Le plus costaud ? Benjamin Alayrac, depuis qu’il va à la salle on voit de suite la différence.

Le plus drôle ? Théo Taurines avec des blagues aussi drôles les unes que les autres.

Le plus maladroit ? Encore une fois Théo Taurines alias Toto les ballons hauts. Il en dégueule plus qu’il n’en attrape.

Le plus fêtard ? Guillaume Cadillac, il connaît les quatre coins de chaque bars et boîtes de la région.

Le plus bogoss ? Thomas Maynard toujours bien apprêté avec les cheveux en place quoi qu’il arrive.

Le plus superstitieux ? Mathieu Carayon, il faut toujours qu’il joue au PMU les jours de match.

Futurs / Loisirs / Passions :

-Comment conjuguer rugby, vie professionnelle et vie privée (et les 3ème mi-tps) : Ce n’est pas facile tous les jours, mais avec l’expérience on arrive à trouver un moment pour chaque activité.

-Comment envisages-tu le futur de ta carrière : J’espère avoir une carrière longue au S.C.B si la santé suit bien évidemment.

-Quel est ton loisir favori, autre que le rugby : J’ai pas mal d’autres loisirs en parallèles mais là je commence à m’initier à la Belote.

-Aimerais-tu être entraîneur dans le futur : Pourquoi pas oui, après une carrière en tant que joueur pour ne pas tout arrêter d’un coup. Et après ça, finir en cuisine avec tous les anciens.

-Ton pronostic pour la Coupe du Monde qui arrive : Impossible n’est pas français donc pourquoi pas la France !!!

-Le mot de la fin, quelque chose que je ne t’ai pas demandé et que tu souhaites nous dire : Amies rugbywomen, amis rugbymen, que Dieu vous garde durant cette saison… …moi je n’aurai pas le temps !

Ton XV de rêve :

Et pour finir, ton XV de rêve, avec qui tu as joué ou aurais aimé jouer et sans t’oublier bien sûr (joueurs : ancien, actuel, pro, amateur, français, étranger …) :

Légende XV de rêve :

  • 1 : Bûche.
  • 2 : Tassas.
  • 3 : Boutin.
  • 4 : Azé.
  • 7 : Francis.
  • 8 : Dule.
  • 10 : Cadi.
  • 11 : Lacaze.
  • 12 : Le frangin.
  • 13 : Alaycrac.
  • 14 : Toto.
  • 15 : Carye.

Remplaçants : Pas besoin de remplaçants, on tient le match entier…

Un grand Merci à Clément pour avoir joué le jeu pour RadiolympiqueTv

CREDITS PHOTOS : Photos fournis par le joueur.

Article et Interview Julien ESCANDE