Ce n’est pas l’heure du Carnaval Biarnés !

Ce n’est pas l’heure du Carnaval Biarnés !

18 October 2019 0 By Radiolympiquetv

Ce samedi 19 octobre, les randonneurs Olympiens s’aventureront sur les traces de l’ours dans la forêt du Hameau.

L’école de la Section Paloise Béarn Pyrénées est codirigée par Godignon et Manca (les managers), Tito (les avants), Lannepetit (les 3/4) et Domingo (la mêlée).

Les Verts et Blancs ont signé des artistes nationaux (Boughami, Dumoulin, Marchois, Marquès, Pointud) et étrangers (Fisi’Ihoi, Smith, Waqaniburotu, Whitelock). Mais, la star Néo-Zélandaise Ben Smith n’arrivera qu’après la Coupe du Monde.

En Top 14, los orsalhièrs (montreurs d’ours)sontinstallés à la 11ème placeavec 13 points. Dans leur habitat, ils ont réalisé deux spectacles (succès) face à Brive et à Agen. En dehors de leur territoire, ils ont ramené 5 points (4 de Clermont et 1 de Toulouse). Le Castres Olympique est 8ème avec 14 points.

Leur forte corpulence et leur force physique sont des atouts dans le milieu des mêlées : 48 introductions gagnées sur leurs 77 mêlées (CO : 34 sur 57). Par contre, ils ont une perte de puissance sur les mêlées adverses (9 gagnées contre 12) et sur les mauls (79,31 % contre 84,38 %).

La Section possède des grimpeurs habiles sur les touches : Tagitagivalu et Metz (9), Erbani et Puech (8) et Ramsay (7). De ce fait, ils ont aidé aux 56 prises sur leurs 77 lancers (72,72 % de gain) et à 8 captures (touches rivales). Quant aux tarnais, ils 85,88 % de touches gagnées et 6 vols.

Les capacités olfactives et d’audition de Puech (99 placages défensifs et 12 offensifs), Tagitagivalu (72 défensifs et 13 offensifs) et Metz (58 défensifs et 13 offensifs) détectent le moindre mouvement des attaques rivales. Les Béarnais ont un taux de destruction (placages réussis) de 86 % contre 88 %. En défense, ils montrent aussi les dents sur les turnovers (112) et les rucks (94,99 % de gain). Parfois, ils n’arrivent pas à réduire toutes les menaces (20 essais encaissés contre 18) ou ils sont mis en captivité (5 jaunes dont 3 pour Tagitagivalu et 2 pour Adriaanse, 1 rouge pour Ugena et 16 pénalités pour fautes au sol). Ils ont seulement 46 % de possession contre 53 %. 

Depuis le début de la saison, Pau a une activité qui s’intensifie : 1 674 ballons joués dont 94 % à la main, 916 passes, 112 en-avant, 17 % de possession dans les 22 mètres adverses contre 16 %, 51 % d’occupation contre 49 %. Ils ont réintroduit des passes après contact (5 pour Hadamache, 3 pour Ramsay, Metz et Stanley).

Le rythme du jeu est imposé soit par le duo Marquès/Slade ou par Daubagna/Hastoy.

Leurs griffes Septar (5 franchissements) et Fumat (4) ou Stanley permettent de déchirer et de creuser le rideau défensif des opposants. Ainsi, ils peuvent récolter le miel tant convoité ! Ils l’ont fait 19 fois avec Marquès (3 essais), Blanc et Votu (2), Slade, Hadamache, Malié, Septar, Pesenti, Hastoy… (1 chacun). Tandis que nos tarnais ont pu déguster seulement 13 desserts.

Enfin, les buteurs grondent moins que nous sur les pénalités, les transformations et les drops (69 % de réussite contre 86 %). Pour l’instant, Hastoy et Slade ont mangé 12 transformations, aucun drop et 14 pénalités (CO : 11 T, 1 D et 30 P).

La sureté sera menée par Maxime Chalon, Jonathan Dufort et Christophe Bats (touche) et Patrick Dellac (vidéo).

Les Palois voudront se racheter de leurs défaites au Hameau contre le Racing (03-31) et Lyon (27-08) la semaine dernière. Normalement, les ours sont en pré-hibernation fin octobre. Faisons en sorte que cela arrive 15 jours plutôt.

Nous avons besoin de retrouver notre âme de guerrier, notre défense et notre jeu. Si nous remettons tous ces ingrédients, nous mettrons en place les festivités. Et nous pourrons participer à leur traditionnelle chasse à l’ours (tradition festive de Carnaval) et faire la danse de l’ours à la fin du match. Sinon, les Palois vont nous faire les 5 étapes du Carnaval Biarnés.

Nous avons besoin de points et d’une victoire à l’extérieur pour nous rassurer et nous relancer avant les vacances !!!

Vous pourrez aussi découvrir d’autres traditions populaires avec Montpellier/Toulouse, Agen/Paris, Toulon/Bayonne, Brive/Bordeaux, La Rochelle/Racing et Clermont/Lyon.

Article Zaza Crédit photo LNR (tous droits réservés)