LE JOUEUR A JUJU: Bryan BRICHET.

LE JOUEUR A JUJU: Bryan BRICHET.

8 October 2019 0 By Radiolympiquetv

-Nom : BRICHET
-Prénom : Bryan
-Surnom : LaBriche
-Âge : 27 ans
-Taille : 1m81
-Poids : 82kg
-Situation Familiale : Célibataire
-Tu habites où : Mazamet
-Profession : Employé d’usine

-Poste Actuel : Ailier
-Poste Préféré : Arrière

-Club Actuel : Mazamet
-Clubs Précédents : CSM Gennevilliers
-Club de Cœur : CSM Gennevilliers

-Si t’étais un sport collectif : Le rugby à 7, pour l’esprit d’équipe, la difficulté et surtout le spectacle -Si t’étais un sport individuel : Boxe ou MMA, pour l’esprit combatif, le mental et pareil le spectacle
-Si t’étais un joueur  de France 1998 : Zizou, pour son élégance, son toucher de balle et son doublé en finale contre le Brésil
-Si t’étais un joueur  de France 2018 : Griezmann, joueur technique et qui aime bien déconner mais toujours appliqué sur le terrain
-Si t’étais un club de rugby : Stade Toulousain, son palmarès, sa pérennité et le jeu qu’il produit
-Si t’étais un joueur de rugby : Johnny Wilkinson, pour son talent et sa classe
-Si t’étais un président de club de rugby : J’en sais rien j’y connais rien.
-Si t’étais une personnalité : Bob Marley, pour sa façon de penser, son amour du prochain et sa musique

Toi et le Rugby :


-Que représente pour toi le rugby et qu’est-ce que t’apporte le rugby : C’est une très grande partie de ma vie, et ça représente pour moi un plaisir, un moyen de s’épanouir. Le rugby m’a apporté beaucoup d’amis, beaucoup de joies, c’est toujours un plaisir de jouer et ça restera toujours une passion.

-Comment et quand as-tu commencé ta carrière rugbystique : J’ai commencé le rugby à l’âge de 6 ans au CSM Gennevilliers, parce que mon père ne voulait pas m’emmener au foot (lui même étant un ancien rugbyman). Alors il m’avait dit je t’amène d’abord au rugby et puis si tu n’aimes pas je t’amènerais au foot et finalement je n’ai jamais été au foot.


-Qui t’a donné envie de devenir rugbyman : Mon père forcément et plus tard des mecs comme Wilkinson ou Michalak.


-Quels sont tes joueurs préférés : A l’heure actuelle j’aime beaucoup Kolbe, Russel, Hogg, Dupont, Beauden Barett sinon j’ai beaucoup aimé Carlos Spencer, Wilkinson, Shane Williams, Jason Robinson, Giteau, Michalak pour ne citer qu’eux.


-Top Joueur avec lequel tu as joué : Je dirais Vincent Rattez ou Jonathan Danty.
-Ton Palmarès :
-Champion de France poule 3 espoirs au Racing 92 en 2012.
-Champions de France poule 2 espoirs à Brive en 2013.
-Champions d’Afrique en 2016 et 2017 à 15 avec le Maroc.
-Quart de finale au Hong Kong 7s Qualifiers en 2016.
-Participation à la qualification pour la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques avec l’équipe de Maroc.
-Montée en Fédérale 1 avec Mazamet en 2019.

-Ton meilleur souvenir rugbystique : Je dirais la montée l’année dernière en Fédérale 1 avec Mazamet

-Le pire :Quand je me suis blessé au genou en quart de finale Crabos avec le Racing 92 contre Toulon, match que nous avion gagné et que je n’ai pas pu joué le tour d’après contre Brive. J’avais pleuré en tribune.

-Ta principale qualité rugbystique : Je dirais le duel 1 contre 1 en attaque.


-Ton principal défaut rugbystique : Les rucks ou La Défense sûrement parce que j’y vais pas souvent.

-As-tu une anecdote plutôt drôle à nous raconter qui te serait arrivée au rugby : Il y en a plus d’une mais une qui me vient en tête serait quand on était allé jouer en Belgique pour un tournoi à 7 avec mon équipe des Chabs. On était arrivé dans la soirée quelqu’un était censé nous accueillir etc sauf qu’en arrivant personne, on s’était retrouvé à dormir dans les vestiaires du stade, dans les camions remplis de cagettes de bières pour le tournoi pour ne pas finir dehors. Autant vous dire qu’on a pas beaucoup dormi, qu’on a fait n’importe quoi toute la nuit mais qu’on a quand même gagné le tournoi le lendemain en finale contre les fidjiens costauds de la British Army.

-As-tu un tic, une superstition avant les matchs : Toujours chaussette et chaussure droite avant la gauche. En entrant sur le terrain j’arrache un petit brin d’herbe que je jette en l’air puis j’embrasse mon tatouage pour avoir une petite pensée envers mon père car c’est grâce à lui que je suis sur les terrains tous les dimanches.



Ton Club :


-Présente nous ton Club :  Petit club du Tarn situé à 20km de Castres. Ambiance familiale et conviviale. Après je ne suis pas d’ici alors je connais moins bien l’histoire du club que d’autres.

 -Si tu devais donner trois adjectifs pour qualifier ton club, quels seraient-ils : Convivial, Sympa, obligé d’en donner 3 j’ai plus d’inspiration ….


-Quel est la force de ton club ? Les qualités de ton équipe / du groupe : Je pense que la force du club et de l’équipe c’est la solidarité, l’entraide, l’esprit d’équipe. Quand on n’a pas beaucoup de moyens il faut aller chercher ailleurs.


-Après de très belle saison en Fédérale 2, Mazamet est en Fédérale 1, un niveau très très dur presque pro, comment vois tu cette saison : Je la vois très compliquée, mais ça sera que du plaisir. On a hérité d’une poule très relevée où il va falloir se battre tous les week-ends mais c’est pour ça qu’on est là et on espère relever le défi et réussir à se maintenir.


-Tes ambitions Personnelles et Collectives pour cette saison : Avoir un maximum de temps de jeu pour commencer, être performant et aider au maximum l’équipe. Ensuite l’ambition primordiale pour le groupe c’est le maintien. On a les cartes en mains, à nous de faire le travail maintenant.


-Quelles attentes as-tu pour la suite de la saison, voire pour les saisons suivantes : Comme je viens de le dire j’espère que le groupe réussira à être performant et je ferais le maximum pour l’y aider et pour les saisons suivantes, qu’on se maintienne et qu’on élève notre niveau de jeu et notre place au classement pour jouer autre chose que le maintien.


-L’objectif de ton club pour les saisons à venir : Je pense que pour l’instant on va d’abord tout faire pour se maintenir ensuite si maintien il y a, pérenniser le club en Fédérale 1 je pense.

-Qui est le plus et pourquoi… :


Le plus technique ? Moana ou Ludo Ruiz même si sa passe fait peur parfois.
Le plus chambreur ? On peut dire moi je pense.
Le plus intellectuel ? Yen a pas beaucoup…
Le plus colérique ? Guillaume Garcia.
Le plus timide ? Hugo Condou.
Le plus costaud ? Ça se joue entre Victor Gallego et Nomani Tonga je pense.
Le plus drôle ? Jean Marty me fait beaucoup rire, il en sort pas beaucoup mais des bonnes et Stefan Ciorascu toujours une petite blague sympa.
Le plus maladroit ? Faut voir avec les talons maintenant que Jules Marteau a arrêté.
Le plus fêtard ? Tout le monde est sérieux dans l’équipe hein Moana.
Le plus bogoss ? T’as vu les têtes on est tous moches mais on va dire Thomas Perez Colom ca lui fera plaisir.
Le plus superstitieux ? J’en sais rien du tout.

Futurs / Loisirs / Passions :


-Comment conjuguer rugby, vie professionnelle et vie privée (et les 3ème mi-tps) : C’est pas toujours très simple il y a quelques lundi où j’ai mal à la tête au boulot toute la journée on ne dira pas pourquoi mais ce n’est pas plus mal ça permet d’avoir les pieds sur terre puis quand on va au rugby c’est par plaisir, je sais que parfois quand t’es pro et que tu t’entraînes tous les jours il peut y avoir des jours où tu fais plus ça par obligation que par plaisir.


-Comment envisages-tu le futur de ta carrière : Je ne sais absolument pas je laisse faire le cours des choses.

-Quel est ton loisir favori, autre que le rugby : Les sorties et les voyages je pense.


-Aimerais-tu être entraîneur dans le futur : Pourquoi pas mais je n’y pense pas à l’heure actuelle.


-Ton pronostic pour la Coupe du Monde qui arrive : Je vois bien les anglais faire un coup et ça me fait chier de dire ça.


-Le mot de la fin, quelque chose que je ne t’ai pas demandé et que tu souhaites nous dire : Merci à vous !


Ton XV de rêve :

-Et pour finir, ton XV de rêve, avec qui tu as joué ou aurais aimé jouer et sans t’oublier bien sûr (joueurs : ancien, actuel, pro, amateur, français, étranger …) :

Légende XV de rêve : *ça lui donnera peut être envie de revenir.

Remplaçants :
16 : Cyril Baille
17 : François Soussana
18 : Paul Gabrillagues
19 : Hugo Fabregue
20 : Tristan Ribeiro
21 : Owen Farell
22 : Moana Farahia
23 : Charles Kariotakis (si lui aussi ça peut lui donner envie de reprendre…)

Un grand merci à Bryan pour avoir joué le jeu pour Radiolympique Tv

CREDIS PHOTOS : Serge GONZALEZ (Photos fournis par le joueur).

Article et Interview Julien ESCANDE*